Médicaments

Une plateforme « anti-ruptures » de stock en projet  Abonné

Par
Publié le 28/03/2019
penurie medicaments

penurie medicaments
Crédit photo : S. Toubon

Réduire de 20 % à 30 % les ruptures de stock de médicaments en officine : c'est l'objectif de la plateforme développée par la start-up française Apodis Pharma. Sa recette ? Le big data. En récoltant les données de gestion des stocks de plus de 1 200 pharmacies en France, le dispositif doit permettre une cartographie en temps réel de l'approvisionnement des grossistes répartiteurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte