Une panne dans la contraception masculine  Abonné

Publié le 23/04/2019

En dehors du coïtus interruptus, d'efficacité limitée, du préservatif et de la vasectomie, d'autres méthodes contraceptives plus confidentielles ont été testées :

— L'hyperthermie testiculaire (« slip chauffant » qui consiste à relever les testicules vers le corps pour augmenter leur température moyenne) a une base physiologique démontrée. Dans la vie réelle, le concept est moins probant et le port du sous-vêtement peut se révéler inconfortable ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte