Dossier médical personnel et télétransmission

Une obligation pour demain ?  Abonné

Publié le 21/06/2012
1340285027357396_IMG_85972_HR.jpg

1340285027357396_IMG_85972_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LA TELETRANSMISSION des feuilles de soin et le dossier médical personnel (DMP) ont au moins un point commun : leur démarrage a été tardif et difficile. Prescrite par les ordonnances Juppé de 1996, la télétransmission a eu du mal à se tailler une place auprès des médecins. En 1998, lors du démarrage de SESAM-Vitale, un certain nombre d’entre eux l’ont vécue comme une contrainte, un transfert de tâches (de la sécurité sociale aux professionnels de santé) venant alourdir leur quotidien. Beaucoup redoutaient également l’utilisation de l’outil informatique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte