Sclérose en plaques (SEP)

Une nouvelle génération d’interféron béta-1a  Abonné

Par
Publié le 03/03/2016

Le Pr Pierre Clavelou rappelle que le monde de la SEP s’est transformé en 20 ans avec le développement de l’IRM, permettant un diagnostic précoce et une appréciation prédictive de l’évolution, et l’apparition de traitements de fond donnés de plus en plus tôt et permettant de réduire le nombre de poussées et de ralentir l’évolution de la maladie. Plusieurs options sont aujourd’hui disponibles, qu’ils s’agissent d’immunomodulateurs ou d’immunosuppresseurs, ces derniers étant plus efficaces mais difficiles à manier, en raison d’effets indésirables potentiellement graves.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte