Une naissance anonyme  Abonné

Publié le 23/02/2012

L’aventure d’Amandine a rassemblé le Pr René Frydman, ancien chef du service de gynécologie-obstétrique de l’hôpital Antoine Béclère à Clamart (Hauts-de-Seine), et le biologiste Jacques Testart. « La naissance d’Amandine s’est faite en cycle naturel sans traitement de stimulation hormonale de la mère, comme on continue à la faire parfois », raconte le Pr René Frydman. Face à la frénésie médiatique, une stratégie avait été élaborée pour protéger l’anonymat des parents. « La mère était censée être ma cousine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte