Une mise à plat des coûts s’impose  Abonné

Publié le 21/05/2015

Crédit photo : PHANIE

Qui veut vraiment connaître la facture des diabètes en France ? Celle des médicaments, mais aussi des prises en charge, hospitalière ou de ville, parfois lourdes de conséquences. Il existe aujourd’hui trop peu d’évaluations globales et sur le long terme des dépenses, directes ou pas, liées au diabète (et à ses conséquences comme les hypoglycémies iatrogènes). Ceci conduit à une vision politique étroite et court-termiste.

Pages 2-4


Source : Bilan spécialiste