Une analyse des derniers chiffres Mediator

Une méthodologie qui ne convient pas, selon le Pr Acar  Abonné

Publié le 22/03/2012
LE QUOTIDIEN - Une nouvelle fois les conclusions de l’étude effectuée par A. Fournier et M. Zureik ont été largement médiatisées. Une nouvelle fois vous contestez la fiabilité de cette étude. Pourquoi ?

Pr Jean Acar - Avant de vous répondre, je voudrais souligner que je ne nie pas que le benfluorex est une molécule qui peut être dangereuse pour les valves cardiaques. Par ailleurs, mes propos sont libres de tout lien d’intérêt.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte