Une manifestation le 15 juin de médecins à diplôme étranger

Publié le 08/06/2011
1307549908261866_IMG_62751_HR.jpg

1307549908261866_IMG_62751_HR.jpg
Crédit photo : © S. TOUBON/ « LE QUOTIDIEN »

Le Syndicat national des praticiens à diplôme hors Union européenne (SNPADHUE) a annoncé ce mercredi qu’il appelait les médecins à diplôme étranger à manifester le 15 juin à 14 heures devant le ministère de la Santé. L’organisation entend protester contre « le sort incertain des exclus de la régularisation ».

Qui sont ces « exclus » ? Ceux qui ont commencé à exercer dans les hôpitaux français avant juin 2004 (et pendant au moins deux mois successifs en 2005 et 2006) et qui voient en 2011 s’éteindre leurs chances de se présenter à la procédure d’autorisation d’exercice (PAE). Pour le SNPADHUE, « la situation est alarmante » à au moins deux titres : d’abord, parce qu’elle « érige la précarité en système » pour les praticiens concernés ; ensuite, parce qu’elle met en danger « de nombreux services hospitaliers » qui, privés de bras, seront « incapables de fonctionner à compter du 31 décembre 2011 ».

Le syndicat a fait ses comptes : avec la fin des mesures transitoires d’autorisation d’exercice, 1 000 à 1 500 praticiens en poste avant juin 2004 et environ 3 000 praticiens en poste après cette date dans les hôpitaux publics « vont se retrouver au chômage, sans aucune issue de régularisation ». Le SNPADHUE met en garde :ceci « aggravera l’offre de soins sur le territoire avec des dizaines d’hôpitaux en France qui risquent de se retrouver en pénurie de praticiens et notamment dans les zones où on en a le plus besoin, les déserts médicaux ».

> K. P.

Source : lequotidiendumedecin.fr