Une guérison « spontanée » expliquée par un phénomène génétique rare, la chromotripsis  Abonné

Publié le 06/02/2015

Pour la première fois, une issue favorable est associée à la chromotripsis. Ce phénomène génétique rare a entraîné la guérison spontanée d’un syndrome non moins rare - 60 cas décrits dans le monde, le syndrome WHIM.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte