Une greffe d’utérus mère-fille attendue en 2012

Publié le 15/06/2011
1308157900263598_IMG_63259_HR.jpg

1308157900263598_IMG_63259_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON/ « LE QUOTIDIEN »

L’intervention, si elle a lieu, se déroulera dans la première moitié de l’année prochaine. Elle constituerait une première mondiale en raison de la parenté entre donneuse et receveuse. Il se pourrait qu’il s’agisse d’une jeune femme de 26 ans ayant une agénésie de l’utérus. Elle bénéficierait de l’organe de sa mère âgée de 56 ans. L’intérêt de la parenté repose, bien sûr, sur la proximité génétique des deux sujets, qui amoindrit les risques de rejet.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)