À Paris, Dvâravatî

Une grâce souveraine

- Publié le 05/03/2009
- Mis à jour le 05/03/2009

ELLE EST MYSTÉRIEUSE, l’histoire du royaume de Dvâravatî. Cette culture antique, longtemps restée dans l’ombre et dont on sait peu de chose, se développa principalement du VI e au XI e siècles dans les actuels centre de la Thaïlande et sud de la Birmanie. Elle connut un prolongement dans la partie septentrionale de la Thaïlande jusqu’au XIIIe siècle. Les sculptures de Dvâravatî sont les plus anciennes manifestations de l’art et de la culture bouddhique thaïs. Réunies pour la première fois, ces œuvres nous en offrent un bel aperçu.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?