Une généraliste agressée à Nîmes, des médecins répondent par une journée « Santé morte »

Par Stéphane Long
Publié le 26/04/2018
- Mis à jour le 15/07/2019
Police

Police
Crédit photo : AFP

Une petite dizaine de généralistes de Nîmes fermeront leur cabinet ce vendredi 27 avril, après l’agression brutale d’une consœur lundi dernier, dans le quartier de Pissevin. Alors qu’elle se rendait chez un patient dans le cadre de la mise en place d’une HAD, cette jeune femme médecin a été insultée, brutalisée et rouée de coups à terre par un homme qui tentait de s’emparer de son sac à main. Admise aux urgences de la polyclinique du Grand Sud, elle a fait l’objet d’une ITT de 5 jours.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?