Cozaar-Fortzaar

Une gamme se complète pour répondre à toutes les situations cliniques  Abonné

Publié le 22/05/2007
1276097909F_Img264826.jpg

1276097909F_Img264826.jpg

TOUTES LES ÉTUDES montrent que le contrôle tensionnel est loin d'être satisfaisant, en particulier pour les patients à haut risque cardio-vasculaire, soit 73 % des patients hypertendus suivis en médecine générale. Ce constat s'impose pour les coronariens : l'étude Euroaspire 2 a montré que, au niveau européen, la moitié des patients sont contrôlés, le pourcentage n'étant que de 40 % en France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte