Thérapies psychanalytiques

Une formation nécessaire pour les jeunes psychiatres  Abonné

Publié le 16/12/2010

Si dès la fin du XIXe siècle Déjerine avait déjà inauguré la pratique de conversations cliniques avec les patients et que la participation aux groupes Balint faisait partie du cursus des étudiants en psychiatrie dans les années 1970, force est de constater que, aujourd’hui, les jeunes internes n’ont qu’une faible pratique de la relation médecin-patient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte