Un constat comparable aux autres pays, hormis le Brésil

Une étude française estime à 7 % le risque malformatif associé au Zika  Abonné

Par
Publié le 15/03/2018
zika

zika
Crédit photo : PHANIE

L'étude dans les territoires français (Guadeloupe, Martinique, Guyane) publiée dans « The New England Journal of Medicine » apporte des informations importantes par rapport aux précédentes menées au Brésil et aux États-Unis sur le risque neurologique et oculaire chez les bébés nés de mères infectées par le virus Zika en cours de grossesse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte