Trouble anxieux généralisé

Une efficacité incontestée  Abonné

Publié le 20/01/2011

L’étude STOP-TAG a été menée sur quatre sites (Bagnères-de-Bigorre, Néris-les-Bains, Saujon et Ussat-les-Bains). C’est une étude prospective, randomisée et comparative, sans insu, entre deux cohortes de patients présentant un trouble anxieux généralisé, défini selon les critères du DSM-IV. Validée au plan méthodologique par la Haute Autorité de santé (HAS) et encadrée par deux unités INSERM, elle a duré 8 semaines et a été prolongée par un suivi observationnel de seize semaines supplémentaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte