« Momo », de Sébastien Thiéry

Une comédie grave  Abonné

Publié le 17/09/2015
Au-delà du rire, la souffrance

Au-delà du rire, la souffrance
Crédit photo : C. NIESZAWER

Certains ont déjà reproché à Sébastien Thiéry de se moquer du handicap. Ce serait mal le comprendre, si l’on ose dire en parlant de son personnage de Patrick dans sa nouvelle pièce, « Momo ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte