Tumeurs de l’humérus proximal

Une chirurgie toujours problématique

Par Pr Charles Msika, membre de la Sofcot
Publié le 12/11/2018
- Mis à jour le 15/07/2019
fig 2B

fig 2B
Crédit photo : DR

fig 3A

fig 3A
Crédit photo : DR

fig 3B

fig 3B
Crédit photo : DR

fig 2A

fig 2A
Crédit photo : DR

fig??

fig??
Crédit photo : SIRVEAUX Francois

fig 1B

fig 1B
Crédit photo : DR

Remise au cœur de l’actualité par le décès, cet été à Zurich, du patron de Fiat Chrysler, la pathologie oncologique du squelette scapulaire reste grave et de prise en charge chirurgicale particulièrement délicate. Ces tumeurs ne sont pas rares : l’humérus proximal est la troisième localisation en fréquence pour les tumeurs osseuses primitives. Environ 15 % des tumeurs osseuses malignes y sont localisées.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?