Démonstration à partir d'un cas

Une cardiomyopathie dilatée à la cocaïne

Publié le 06/05/2007
- Mis à jour le 06/05/2007

UN PATIENT, 31 ans, s'est présenté aux urgences pour une douleur thoracique, dans un contexte de dyspnée et de fatigue. L'homme n'a pas d'antécédents particuliers, si ce n'est qu'il reconnaît un abus de cocaïne dont il use depuis longtemps. La TA est de 13/8, la troponine I est à 3 µg/l. La radio thoracique montre une cardiomégalie et un oedème pulmonaire.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?