Un mauvais sommeil candidat dans le diabète

Une bonne raison pour se coucher tôt  Abonné

Publié le 13/04/2012
1334250979340982_IMG_81965_HR.jpg

1334250979340982_IMG_81965_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

Comme l’indique un éditorial de la revue, notre propre expérience nous montre que le fait de manquer de sommeil ou d’être en décalage horaire peut altérer notre capacité à fonctionner au mieux. On sait que les gens qui travaillent la nuit ou qui dorment trop peu ont tendance à l’obésité ou au diabète. Mais comment ce manque de sommeil peut-il se traduire en ces troubles physiologiques ? Buxton et coll.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte