Néphroangiosclérose maligne

Une biopsie à la recherche d’une pathologie sous-jacente ?

Par Dr Gérard Bozet
Publié le 14/01/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
biopsie

biopsie
Crédit photo : Phanie

Il est classique de dire qu'au cours de la maladie hypertensive, le rein est tout à la fois coupable et victime (1). Cette dernière approche, initialement proposée par Arthur Clifton Guyton en 1972, suppose qu'aucune hypertension artérielle (HTA) ne peut être permanente si la fonction rénale est normale. Selon ce concept, le rein apparaît en effet comme un coupable.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?