Axitinib et pembrolizumab

Une association prometteuse dans le cancer du rein  Abonné

Par
Publié le 12/02/2018
rein

rein
Crédit photo : PHANIE

La combinaison d'un traitement anti-angiogenèse et d'une immunothérapie pourrait bien se révéler une bonne stratégie antitumorale, sans effets secondaires particuliers, selon une étude préliminaire présentée samedi lors du symposium de la société américaine d'oncologie clinique (ASCO) consacré aux cancers génito-urinaires, à San Francisco. Les résultats de cette étude sont également publiés dans le « Lancet Oncology ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte