Une Américaine de 114 ans et 5 mois nouvelle doyenne de l’humanité

Publié le 01/02/2011

Besse Cooper, née dans le Tennessee le 26 août 1896, est la nouvelle doyenne de l’humanité. Elle succède à une autre Américaine, Eunice Sanborn, décédée le 31 janvier, dans son domicile du Texas, à l’âge de 115 ans et 6 mois, selon sa famille (qui affirme qu’elle était née en 1895 et non en 1896, comme l’aurait enregistré par erreur le bureau de recensement américain).

Eunice Sanborn expliquait sa longévité par sa foi en Jésus-Christ. Besse Cooper, qui réside en Géorgie, dans un établissement pour personnes âgées, a répondu à un journaliste qu’elle s’occupe de ses propres affaires et ne mange pas de cochonneries (junk food). Ancienne enseignante, elle s’était mariée en 1924 et est veuve depuis 1963.

Dans la liste des cent personnes les plus âgées – vérifiée selon les critères du Guinness des records et du Gerontology Research Group –, six seulement sont encore vivantes. Besse Cooper est suivie par un autre Américain, Walter Breuning, l’un des rares hommes, né le 21 septembre 1896, la Japonaise Chiyono Hasegawa (20 novembre 1896) et l’Italienne Venere Pizzinato (23 novembre 1896). Les deux autres, Shige Hirooka et Dina Manfredini, sont nées en 1897, respectivement le 16 janvier et le 4 avril.

Le record de longévité reste détenu par la Française Jeanne Calment, qui a vécu 122 ans et 164 jours. Le 2e de la liste, le Japonais Shigechiyo Izumi, est crédité de 120 ans et 237 jours, mais un doute subsiste sur son année de naissance.

R. C.

Source : lequotidiendumedecin.fr