Une amélioration du confort des diabétiques de type 1.

Publié le 20/12/2018

« Dans le diabète de type 1, l’accès depuis l’an dernier aux dispositifs de mesure en continu du glucose est le prélude aux systèmes hybrides de pancréas artificiel », poursuit le Pr Hanaire. Les patients doivent toujours superviser les repas et les périodes d’activité physique, mais les études dans la vraie vie, sur des durées pouvant atteindre 3 mois, confirment la faisabilité de cette approche en dehors d’un milieu hospitalier ou protégé. « Les bénéfices sont très nets sur les hypoglycémies, en particulier nocturnes et sur le temps passé dans la bonne cible de glycémie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?