Carcinomes urothéliaux, léiomyosarcomes

Une alternative venue de la mer  Abonné

Publié le 14/09/2015
Une molécule utilisable en présence d’une fonction rénale  altérée

Une molécule utilisable en présence d’une fonction rénale altérée
Crédit photo : PHANIE

Molécule

issue d’une éponge marine, Halichondria okadai, l’eribuline fait partie de la famille des inhibiteurs des microtubules. Son utilisation est actuellement validée pour les cancers du sein métastatiques à partir de la troisième ligne, avec un bénéfice en survie globale – étude Embrace (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte