Premiers résultats de More et Vios

Une action protectrice des sartans sur l'athérosclérose

Publié le 28/06/2007
- Mis à jour le 28/06/2007

LES ÉTUDES expérimentales menées chez la souris ACE et chez l'homme concernant l'évolution de plaques d'athérome indiquent que l'olmésartan médoxomil, antagoniste des récepteurs de l'angiotensine I, font régresser le taux d'athérosclérose. Les premiers résultats de l'étude More, actuellement en phase finale incluant des patients hypertendus, indiquent que «le traitement par ARAII auraitégalement un impact direct protecteur sur le remodelage vasculaire du sujet hypertendu», précise le Pr Jean-Baptiste Michel (CHU Bichat, Paris).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?