Un virus influenza A particulier isolé chez la chauve-souris

Publié le 28/02/2012
1330430798327785_IMG_78364_HR.jpg

1330430798327785_IMG_78364_HR.jpg
Crédit photo : AFP

En examinant 316 chauves-souris frugivores capturées dans le sud du Guatemala en 2009-2010, Ruben Donis et coll. ont découvert chez 3 d’entre elles un virus influenza de type A. Ce virus (A/bat/Guat/09) diffère largement des virus grippaux connus : son antigène de surface HA (hémagglutinine) peut être considéré comme un sous-type distinct (dénommé H17). Il en est de même des 6 antigènes viraux internes et, surtout, de l’autre antigène de surface, la neuraminidase (NA), qui ont un caractère fortement conservé, phylogénétiquement. Selon les auteurs, l’antigène NA de A/bat/Guat/09 pourrait descendre d’un ancêtre viral plus ancien que les autres antigènes de ce virus.

Malgré ces caractères distinctifs, ce virus A/bat/Guat/09 présente des homologies structurales frappantes avec les autres virus grippaux et il est compatible (par ses complexes de polymérases) avec de potentiels réarrangements génétiques avec les virus de la grippe humains.

La fréquence de détection de 1 % (3/316 animaux testés) de ce virus n’est pas inhabituelle lors des enquêtes de surveillance des oiseaux sauvages. En outre, le fait qu’il ait été trouvé dans deux régions différentes du sud du pays et sur deux années consécutives suggère qu’il ne s’agit pas d’un phénomène accidentel. Cette découverte pourrait amener à ajouter la chauve-souris au nombre des hôtes mammifères du virus de la grippe.

R. O. Donis et coll. A distinct lineage of influenza A virus from bats. « Proc Natl Acad Sci » USA (2012). Publié en ligne.

Dr BERNARD GOLFIER

Source : lequotidiendumedecin.fr