Cibler l’allergène Derf1

Un vaccin candidat contre l’asthme  Abonné

Publié le 13/12/2012

L’ASTHME, qui touche quelque 300 millions de personnes dans le monde et est responsable chaque année de 250 000 décès, est le plus souvent provoqué par une réactivité anormale à des allergènes de l’environnement. L’un des volets de la prise en charge de l’asthme allergique se fonde sur la désensibilisation (immunothérapie spécifique) : des doses croissantes d’allergènes sont administrées afin de diminuer l’hypersensibilité et réduire les symptômes lors d’une exposition ultérieure.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte