Un triple A comme marqueur du diabète de type 2

Publié le 16/09/2013
1379346435454512_IMG_110917_HR.jpg

1379346435454512_IMG_110917_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

Un nouveau marqueur, le métabolite 2-AAA (2-aminoadipic acid), serait capable de prédire le risque de développer un diabète de type 2 près de 12 ans avant l’apparition de la maladie, selon une étude cas-contrôle du Massachusetts General Hospital. Le risque serait quadruplé pour les sujets ayant un taux dans le quartile supérieur. Et l’équipe américaine ne s’est pas arrêtée en si bon chemin.

Outre ces résultats obtenus à l’aide des données issues de la cohorte Framingham Heart Study (188 cas et 188 témoins), les chercheurs suggèrent également que le 2-AAA pourrait être intéressant en thérapeutique au vu de deux études complémentaires. Dans la première menée chez la souris, le métabolite a permis de diminuer les glycémies à jeun, que le régime alimentaire fût standard ou hyperlipidique. Dans la seconde in vitro, l’adjonction de 2-AAA a permis d’augmenter la sécrétion d’insuline dans des cultures de cellules bêta pancréatiques murines et humaines.

Journal of Clinical Investigation, publié en ligne le 16 septembre 2013

 Dr I. D.

Source : lequotidiendumedecin.fr