Les professionnels de santé s’auscultent

Un très fort attachement à des métiers unanimement jugés difficiles  Abonné

Publié le 25/05/2011

LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ (médecins, kinésithérapeutes, infirmiers ou pharmaciens) sont fortement attachés à leur métier, mais estiment aussi qu’il est difficile à exercer, selon un sondage Viavoice pour le groupe Pasteur Mutualité. Ainsi, 98 % des personnes interrogées se disent « attachées à leur métier », avant tout parce que c’est leur vocation de soigner les gens (73 % et, curieusement, 68 % chez les seuls médecins), puis parce que c’est une profession altruiste (35 % globalement et 48 % de médecins) et un métier valorisant (18 %) et bien rémunéré (7 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte