TROIS BIOMARQUEURS

Un test de prédiction du rejet  Abonné

Publié le 19/12/2013

ALTERNATIVE à la biopsie qui détecte des signes de souffrance tissulaire, trois biomarqueurs présents dans les urines de receveurs d’un greffon rénal permettraient de repérer, voire de prédire, un syndrome de rejet du greffon.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte