Un test d’alcoolémie pour les praticiens de bloc ? C'est ce que suggère un député UMP

Publié le 26/01/2015

Boire ou opérer, il faut choisir. Voilà comment pourrait se résumer la proposition de loi déposée le 21 janvier 2015 par Lucien Degauchy, et qui risque bien de faire rire jaune de nombreux soignants… Dans ce texte disponible sur le site de l’Assemblée nationale, le député (UMP) de l’Oise suggère en effet de « soumettre à un test d’alcoolémie avant toute intervention chirurgicale » les chirurgiens, les anesthésistes et les infirmiers.

L’article 2 découle directement (et fort logiquement) de cette disposition : « Il est interdit à tout membre d’une équipe médicale dont le test s’est révélé positif, de participer à une intervention chirurgicale. » La mesure serait financée par « la création d’une taxe additionnelle » suggère Lucien Degauchy.

Dans son exposé des motifs, le député de 77 ans justifie cette proposition en évoquant le drame survenu en septembre 2014 à la maternité d’Orthez. Une anesthésiste avait été mise en examen pour « homicide involontaire aggravé » après le décès d’une patiente et après avoir reconnu avoir consommé de l’alcool le soir de l’intervention. « D’autres cas d’erreurs médicales liées à l’abus d’alcool ont déjà été révélés ces dernières années » croit savoir Lucien Degauchy.

« La palme de la bêtise »

Rien ne dit à ce stade que cette proposition de loi (renvoyée à la commission des affaires sociales) sera examinée par l’Assemblée. Mais elle a déjà fait bondir l’Union des chirurgiens de France et LE BLOC. Dans un communiqué, le syndicat « décerne la palme de la bêtise au député », qui selon lui « apporte une mauvaise réponse à un vrai drame ».

«L'alcool au volant est un problème de santé publique, l'alcool au bloc opératoire ne l'est pas et les cas dramatiques mais isolés relevés ici ou là ne se régleront pas par la loi » poursuivent les chirurgiens.

Très remonté contre cette proposition jugée « stupide et provocante », LE BLOC contre-attaque avec humour. Le syndicat suggère à son tour une proposition de loi obligeant les parlementaires à se soumettre… à un test d’alcoolémie avant tout débat.

S. L.

Source : lequotidiendumedecin.fr