Un sujet étudié depuis 1600

Publié le 31/12/2018

Les plus anciennes données sur l’espérance de vie des médecins viennent des Pays-Bas, où, depuis 1600 ; des renseignements exhaustifs sont recueillis par les sociétés savantes sur la carrière des praticiens. Une étude publiée dans les années 1990 a permis d’analyser la durée de vie des médecins depuis la mise en place des registres dans ce pays : entre 1600 et 1649, les médecins vivaient en moyenne 55 ans (contre 40,5 ans pour la population générale), par la suite, l’espérance de vie a progressé lentement pour s’établir à 60 ans à partir de 1850 puis à 65 ans après 1900 (contre 48 ans).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?