Complications : lipides HDL

Un rôle pas encore totalement cerné  Abonné

Publié le 13/11/2014

Crédit photo : PHANIE

Kerry-Anne Rye (Australie) a rappelé que la corrélation négative entre niveau de HDL et risque cardiovasculaire a été largement montrée, même après ajustements multiples incluant la présence d’un diabète. Si ce rôle anti-athérogène des HDL est bien établi depuis longtemps, les interactions entre cette molécule et la sécrétion d’insuline ont été mises en évidence plus récemment.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte