Sensation de détachement du corps

Un phénomène reproduit en laboratoire

Publié le 26/08/2007
- Mis à jour le 26/08/2007

LES UTILISATEURS de drogues, les épileptiques et les adeptes des expériences « new age » évoquent des épisodes de sensation de détachement du corps associés à un sentiment de possibilité d'observer son propre corps à distance. Ces expériences, habituellement qualifiées d'extracorporelles, sont généralement mises sur le compte de phénomènes pathologiques ou de l'effet direct de substances neurotoxiques sur les circuits d'organisation cérébrale. Chez les sujets sains, elles sont considérées comme relevant de l'affabulation ou du paranormal.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?