Un pédiatre écope d'un avertissement ordinal pour non-déclaration de ses liens d'intérêts

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 07/12/2018

C'est une sanction disciplinaire lourde de symbole. Pour la première fois, un médecin interrogé dans les médias grand public se voit infliger un « avertissement » par la chambre disciplinaire de première instance d'Ile-de-France de l'Ordre des médecins pour avoir omis de déclarer oralement son lien d'intérêt avec l'industrie pharmaceutique.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)