Dans le psoriasis modéré à sévère

Un nouvel anticorps monoclonal anti-IL-17A  Abonné

Par
Publié le 16/03/2017

« Malgré les avancées dans la compréhension de la pathogenèse du psoriasis qui ont permis le développement de plusieurs nouveaux traitements, il existe un besoin thérapeutique compte tenu des possibles phénomènes d’échappement, de rebond, de réponse insuffisante, de contre-indication et d’intolérance aux traitements disponibles », a expliqué le Dr Nathalie Quilès (Hôpital Saint Joseph, Marseille).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte