Diagnostic d’infarctus en 1 heure

Un nouvel algorithme pour le confirmer  Abonné

Publié le 17/12/2015
Les taux plasmatiques ont été mesurés à l'inclusion

Les taux plasmatiques ont été mesurés à l'inclusion
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Selon les résultats l’étude BACC (Biomarkers in Acute Cardiovascular Care), il est possible de confirmer le diagnostic d’infarctus en seulement une heure contre les trois heures préconisées par les recommandations européennes (Westerman D. et coll., Congrès de l’`ESC, Londres 2015, Hot Line I).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte