Des progrès notables entre 1999 et 2005

Un meilleur contrôle de la glycémie et des facteurs de risque  Abonné

Publié le 05/04/2007

La prise en charge du diabétique de type 2 s'améliore avec un meilleur contrôle non seulement de la glycémie, mais aussi des facteurs de risque associés. Le diabétique reste un sujet à haut risque de complications, avec un impact important sur la mortalité totale. L'optimisation thérapeutique permet néanmoins une amélioration des soins avec un transfert des dépenses, celles liées au contrôle de la maladie étant plus importantes et celles liées aux complications moindres.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte