Un médecin suspendu 2 mois pour avoir raté un allongement de pénis  Abonné

Publié le 10/10/2014

Un spécialiste nantais de la médecine esthétique a écopé le 7 octobre d’une suspension d’exercice d’une durée de deux mois. La chambre disciplinaire de l’ordre régional des médecins des Pays de la Loire le jugeait suite à la plainte d’un patient. Ce dernier l’accusait d’avoir raté une opération d’agrandissement de son pénis.

Cette décision de suspension prendra effet le 1er janvier 2015 et se terminera le 28 février. Le médecin dispose de trente jours pour faire appel de cette décision.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte