Angor précoce, syndrome métabolique, ostéoporose

Un gène décime une famille iranienne

Publié le 01/03/2007
- Mis à jour le 01/03/2007

APRÈS le tabac, le principal facteur de risque de maladie coronarienne est le syndrome métabolique, c'est-à-dire la combinaison d'au moins trois des cinq facteurs de risque suivants : hypertriglycéridémie, HDL cholestérol bas, HTA, surpoids ou obésité, diabète.

On ignore les mécanismes moléculaires qui sous-tendent cette association. Une équipe de chercheurs américains et iraniens vient d'apporter un nouvel éclairage.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?