Une solution sur un sujet tabou

Un gel lubrifiant contre la sécheresse vaginale

Publié le 10/09/2007
- Mis à jour le 10/09/2007

LA SÉCHERESSE vaginale est fréquemment ressentie par les femmes, quel que soit l'âge, mais reste encore un sujet tabou. On estime que, entre 18 et 39 ans, 20 % des femmes en souffriraient. Après la ménopause, du fait des variations hormonales, plus d'une femme sur trois souffre de sécheresse vaginale. Les troubles engendrés par cette sécheresse vont du simple inconfort à une réelle irritation intime. Les rapports sexuels deviennent douloureux et, dans les cas extrêmes, la femme peut éprouver des difficultés à uriner, à s'asseoir.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?