Cancers de la prostate

Un gain de deux ans sans évolution de la maladie sous darolutamide

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 11/03/2019
cancer prostate

cancer prostate
Crédit photo : Phanie

Dans les cancers de la prostate traités localement et par castration chimique, l'échappement à l'hormonothérapie posait un grave dilemme devant une rechute purement biologique avec remontée du PSA, alors que ni la clinique ni l'imagerie (scanner thoraco-abdomino-pelvien et scintigraphie osseuse) ne montraient de progression de la maladie. Ce qui amenait, en l'absence de stratégie définie, à attendre l'apparition des métastases pour proposer des traitements certes efficaces mais au prix d'un lourd stress psychologique.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?