Un Français sur deux plaide pour l’augmentation des cotisations de l’assurance-maladie

Publié le 15/11/2011

L’assureur AG2R La mondiale a rendu public son baromètre « Les Français, la santé et l’argent » (1). Pour 67 % des personnes interrogées, « vivre longtemps et en bonne santé » constitue le premier critère d’une bonne qualité de vie, le niveau des « ressources financières » le second. Un Français sur deux (48 %) souhaite « que l’on augmente les cotisations sociales afin que la Sécurité sociale prenne en charge le financement » des dépenses de santé. Seuls 25 % souhaitent que cette augmentation se répercute sur les complémentaires santé, et 15 % sur le reste à charge.

De plus, un tiers des Français (32 %) se disent prêts à renoncer à leur complémentaire santé si la cotisation devenait trop chère. Et s’ils devaient choisir d’assurer par leur complémentaire « un seul risque ou groupe de risques », 27 % choisirait la médecine et la pharmacie ; 42 % opteraient pour l’hospitalisation.

Enfin, huit Français sur dix admettent que « la qualité du système de soins est meilleure en France que dans d’autres pays ». Toutefois, de 48 % à être « tout à fait d’accord » il y a cinq ans, ils ne sont plus que 39 % aujourd’hui.

(1) Réalisé par LH2 les 7 et 8 octobre 2011 auprès de 953 personnes de 18 ans et plus (méthode des quotas)

A. B.-I.

Source : lequotidiendumedecin.fr