Hypercyphose

Un facteur de fragilité  Abonné

Publié le 19/02/2015

L’hypercyphose thoracique, présente chez 30 à 40 % des personnes âgées et également chez les femmes ménopausées ostéoporotiques, occasionne de nombreuses complications à type de douleurs, de diminution des capacités physiques et de complications pulmonaires. Le Dr Karin Briot a insisté sur l’augmentation du risque de fracture vertébrale occasionnée par cette hypercyphose thoracique et ce de façon indépendante par rapport à l’existence de fracture vertébrale prévalente.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte