Un espoir pour la mémoire à long terme dans la démence avancée

Publié le 02/05/2007
- Mis à jour le 02/05/2007

«CES RÉSULTATS pourraient avoir une importance particulière pour le traitement des personnes déjà atteintes d'une maladie neurodégénérative avancée», souligne dans un communiqué le Dr Li-huei Tsai, du département Brain and Cognitive Sciences du MIT à Cambridge (Etats-Unis), qui a dirigé ce travail. «La plupart des traitements actuels semblent être destinés à affecter les stades précoces de la maladie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?