Dans la maladie de Parkinson

Un double mécanisme d’action pour venir en aide à la lévodopa  Abonné

Publié le 01/10/2015

Crédit photo : PHANIE

Découverte par le laboratoire Newton (start-up anglaise se consacrant uniquement au SNC) le safinamide présente une particularité intéressante : un double mécanisme d’action. D’une part une inhibition de la monoamine-oxydase B (MAO-B), ce qui aboutit à une augmentation de la disponibilité de la dopamine au niveau de la fente synaptique (sans effet, aux doses thérapeutiques, sur la MAO-A).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte