Dans la maladie de Parkinson

Un dispositif non invasif à l'étude contre le freezing  Abonné

Par
Publié le 12/04/2018

Jocelyne n'arrive pas à marcher. Atteinte de la maladie de Parkinson, son freezing (piétinement) l'empêche de se mouvoir. Raide comme un piquet, c'est son époux qui, se plaçant derrière elle l'aide à se déplacer en mettant ses pieds sous les siens… Tout change lorsque cette habitante d'Agde (Hérault) met WalkMe sur le crâne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte