Les Google glass font leur entrée au bloc opératoire

Un chirurgien breton opère sous l’œil de Japonais  Abonné

Publié le 20/02/2014
1392862618499271_IMG_123138_HR.jpg

1392862618499271_IMG_123138_HR.jpg
Crédit photo : Studio AMA

À l’en croire, les « live surgery », ces opérations retransmises en direct sur Internet, sont à remiser au placard car elles ne sont pas assez interactives. L’étape d’après se nomme Google glass. Le Dr Philippe Collin a été l’un des premiers chirurgiens au monde à tester la technologie dans son bloc de l’hôpital privé Saint-Grégoire (Vivalto santé), près de Rennes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte