Dr Sophie Dalac-Rat, oncodermatologue à Dijon et Présidente du groupe de cancérologie cutanée (GCC) de la Société française de dermatologie (SFD)

Un changement de paradigme dans le mélanome impulsé par des avancées majeures

Par
Dr Sophie Parienté -
Publié le 23/05/2019
Dr Sophie Dalac-Rat

Dr Sophie Dalac-Rat
Crédit photo : DR

Le groupe de cancérologie cutanée (GCC) de la Société française de dermatologie (SFD) a récemment rédigé deux nouvelles recommandations (1) sur le mélanome. L’actualisation 2018 des données sur le mélanome de stade III modifie la prise en charge. « Dans le mélanome de stade III, la recherche d’un ganglion sentinelle était jusqu’ici optionnelle en France. D’intérêt pronostic et pour classifier les patients, elle n’avait pas d’incidence thérapeutique » indique la Dr Sophie Dalac-Rat. Cela change.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)