Dr Sophie Dalac-Rat, oncodermatologue à Dijon et Présidente du groupe de cancérologie cutanée (GCC) de la Société française de dermatologie (SFD)

Un changement de paradigme dans le mélanome impulsé par des avancées majeures

Par Dr Sophie Parienté
- Publié le 23/05/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
Dr Sophie Dalac-Rat

Dr Sophie Dalac-Rat
Crédit photo : DR

Le groupe de cancérologie cutanée (GCC) de la Société française de dermatologie (SFD) a récemment rédigé deux nouvelles recommandations (1) sur le mélanome. L’actualisation 2018 des données sur le mélanome de stade III modifie la prise en charge. « Dans le mélanome de stade III, la recherche d’un ganglion sentinelle était jusqu’ici optionnelle en France. D’intérêt pronostic et pour classifier les patients, elle n’avait pas d’incidence thérapeutique » indique la Dr Sophie Dalac-Rat. Cela change.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?